IMG-20201018-WA0008

Un projet exemplaire ?

Dans les années 2000, la désaffection du groupe scolaire la Capucinière offre l’opportunité à la ville d’Obernai d’entreprendre une opération de requalification exemplaire sur un site historique au cœur du faubourg historique. 
A l’été 2013, la ville engage une démarche de concertation préalable selon les dispositions de l’article L300-2 du Code de l’Urbanisme, avec une présentation publique du projet, suivie d’une exposition.

Ce qui est proposé à la concertation de 2013 :

(cf. Annexe 01) 

  • Un développement urbain raisonné du faubourg, avec  la construction d’un petit immeuble résidentiel de 20 à 25 logements,
  • L’aménagement d’un jardin public d’inspiration médiévale au pied de la chapelle,
  • La valorisation de la chapelle des Capucins, préservée et dédiée à moyen terme à un espace d’exposition,
  • La réalisation par la ville d’un parking public aérien de 45 places,
    La réalisation d’un parc de stationnement couvert d’une capacité d’environ 90 places, dont 40 à 50 places privatisables pour les autres riverains du quartier.

Il faudra patienter jusqu’au printemps 2017 pour découvrir la réorientation du projet avec la privatisation du site et la cession de plus de 60 % du foncier à un promoteur.
Clap de fin pour la pseudo-concertation.

Ce qui est voté en 2017 :

(cf. Annexe 02)

  • La cession au prix de 1 545 000 € de 28 ares de l’emprise de la Capucinière au promoteur ALTEXIA, y compris les vestiges de la chapelle des Capucins, pour la construction d’une résidence d’habitation de 41 logements adaptée aux besoins des seniors,
  • La réalisation par la ville d’un parking public aérien d’environ 40 places,
  • La réalisation par le promoteur d’un parc de stationnement couvert de l’ordre de 107 places avec une emprise étendue sous l’espace public.

Au fil du temps, le projet de résidence adaptée aux séniors se métamorphose en programme immobilier des plus classique, non sans avoir bénéficié d’une généreuse couverture publicitaire dans le journal de la ville d’Obernai.

(cf. Annexe 03)

Ce qui se réalise en 2021 :

(cf. Annexe 04)  

  • 43 logements, de standing commercialisés à plus de 4 000 € du mètre carré. Les logements « intelligents » du promoteur ALTEXIA intègrent des fonctionnalités domotiques « gestion sur place et à distance de l’éclairage, du chauffage au sol, des volets, » et des « prestations orientées vers la sécurité et l’autonomie : absence de seuil, volets électriques, balisage lumineux… ». Une résidence dont la moitié des acquéreurs sont des investisseurs locatifs.
  • La réalisation par la ville d’un parking public aérien de 35 places comportant “généreusement” un arbre à grand développement en partie centrale  ; le jardin public n’étant plus d’actualité, seule la périphérie de ce parking fera l’objet d’un aménagement paysager et de plantations,
  • Laménagement d’un abri à vélos,
  • La réalisation par le promoteur d’un parc de stationnement couvert de 90 places, dont une quarantaine a été vendue aux autres riverains du quartier.

Le projet initial de résidence adaptée aux besoins des seniors prévoyait notamment l’aménagement d’une salle commune dans l’ancienne chapelle des Capucins… L’affectation de ce local est aujourd’hui laissée à l’appréciation des copropriétaires.

Nulle trace des « locaux communs facilitant la vie en communauté », tels que  salle commune, cuisine, local infirmier-kiné, local coiffure, pourtant cités dans la rubrique Urbanisme/Grands projets de la ville d’Obernai en 2019…

(cf. Annexe 05)

Changement dans le faubourg
L’achèvement de la requalification de la Capucinière dans le quartier de la Vorstadt est prévu mi-2021.
Après une pseudo concertation, des annonces et des résolutions abandonnées, c’est une opération immobilière des plus classique  qui vient s’implanter au coeur de ce paisible quartier historique.
Calés sur la hauteur de l’ancienne chapelle, les nouveaux bâtiments se distinguent nettement du bâti traditionnel du faubourg.
Ce sont 43 nouveaux logements qui s’ajouteront au quartier, presque autant que l’ensemble des logements de la rue de mars…
A l’exception d’un parking public et d’une quarantaine de places de stationnement couvert vendue aux riverains, le programme immobilier de la Capucinière reste centré sur lui-même. La salle de l’ancienne chapelle, le jardin sont privés et ne participeront pas à l’animation de la vie du quartier.
Au final,
  • la municipalité sortante n’a pas tenu ses engagements sur la nature du projet,
  • elle n’a pas jugé utile de mener à terme la concertation avec les habitants du quartier,
  • elle a fait le choix d’une forte densification urbaine sur un foncier public.
Ces décisions ont  des conséquences sur la qualité de vie dans ce quartier historique qui jouxte par ailleurs deux autres opérations de requalification urbaine en cours ou à venir, celle de l’ancien supermarché Match (80 logements) et celle de l’ancien garage Gruss (60 logements)…

A suivre.

En savoir +

Paru dans la presse locale :
(articles réservés aux abonnés)

.  DNA 13-12-2019 : Un projet de résidence de centre-ville qui s’est éloigné de son volet senior
. DNA 05-10-2020 : Densification, circulation accrue, nuisance de chantier : le ras-le-bol des habitants du quartier historique de la Vorstadt
. DNA05-10-2020 : Le faubourg médiéval de la Vorstadt, un quartier en pleine transformation

 

A lire également...

Obernai ville cyclable !

Aujourd’hui, les enjeux environnementaux sont intégrés dans les politiques publiques, les stratégies Air – Climat – Energie se déclinent en actions concrètes, connectées les unes

Lire notre dossier »

La SEML Obernai Habitat

Juin 2003 – Mai 2014 : Obernai Habitat sous la présidence de Catherine Edel-Laurent Année 2003 Audit organisationnel Réaménagement de l’accueil, cablâge des bureaux d’Obernai

Lire notre dossier »