Le parc d’activités de la Divinale prend forme : la société KS Construction, propriétaire du site, opère la transformation de la friche de 3 hectares de l’ancienne coopérative viticole d’Obernai. La commercialisation des locaux est en cours : 2 500 m2 de bureaux, 3 700 m2 de surfaces réservées aux activités et 3 400 m2 de commerces et services avec la perspective positive de la création de nouveaux emplois sur le secteur. En 2022, le parc d’activités de la Divinale et celui voisin du Thal, seront concernés par les travaux de réaménagement de la rue du Gal Leclerc décidés…
N’est-il pas légitime de se poser la question de l’appréciation du caractère « essentiel » des commerces autorisés à ouvrir par le gouvernement ? La distorsion de concurrence avec les grandes surfaces est bien présente : certains peuvent vendre alors que d’autres en sont empêchés ! Une situation anormale, qui risque de porter le coup de grâce aux petits commerces déjà fragilisés par le premier confinement. Des commerçants qui avaient pourtant investi et adapté leurs boutiques pour respecter la distanciation physique et mettre en oeuvre les règles sanitaires indispensables. En réaction, des maires agissent avec courage en prenant des arrêtés en…
De belles perspectives pour notre économie locale et des créations d’emplois !Installation de nouvelles activités rue du Gal Leclerc :– En octobre, démarrage de la nouvelle unité de production de masques Ffp2 et Ffp3 du groupe allemand Dräger,– A court terme, aménagement de bureaux et de locaux d’activité sur la friche Divinal acquise par KS Construction. Un nouveau rond-point et des aménagements de voirie sont annoncés par la ville.Imaginons Obernai suivra avec attention ces projets en vue de sécuriser le trafic et de créer des pistes cyclables en site propre rue du Gal Leclerc. Ces points seront abordés en…
La création d’un marché de produits issus de l’agriculture biologique sera à l’ordre du jour du Conseil municipal de ce soir 8 juin. Ce projet se concrétisera prochainement suite à un travail mené dans la précédente mandature ; 25 commerçants non-sédentaires seraient d’ores et déjà intéressés. A l’occasion de la séance des Commissions réunions en préparation de ce Conseil municipal, les élus du groupe Imaginons Obernai sont intervenus : Concernant le cahier des charges du marché bio, la question a été posée de la possibilité d’ouvrir ce marché aux producteurs locaux en agriculture raisonnée ou présentant des garanties en…