Le 30 juin, en Conseil de communauté, Imaginons Obernai s’est intéressé au contrat de délégation de service public (DSP) signé le 20 décembre 2020 avec le groupe Récréa. Ce contrat comprend diverses annexes réglementaires, dont la convention tripartite entre la Communauté de communes, l’exploitant et notre club de natation, les Dauphins.

Signera, signera pas ?

En séance, suite à notre question, nous avons obtenu confirmation que cette convention tripartite, dont les élus communautaires devaient être destinataires, n’avait pas encore été signée.

Alors qu’une nouvelle période de délégation s’ouvre pour 6,5 ans, quoi de plus légitime pour les élus communautaires, que de connaître les nouvelles modalités de coopération prévues pour le club : mises à disposition de lignes d’eau, prestations possibles, loyer pour l’utilisation de l’équipement…
Espérons que les échanges soient en bonne voie et qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises.

Transparence financière

Bonne nouvelle du côté de la présentation du rapport d’activité du délégataire pour 2020. Alors que le rapport d’activité du sortant S-pass n’avait jamais été présenté aux élus pour les dix mois de sa gestion en 2019, le document 2020 a été transmis aux élus. 

Toutefois, aucune présentation en commission, puisque ce document a uniquement été présenté en bureau des maires le 8 juin.  Nous avons interrogé en séance et nous sommes étonnés que ce document de référence n’incluait pas les chiffres de fréquentation de l’équipement par catégorie de public.  

Pour le moins surprenant pour un rapport qui doit relater avec précision du fonctionnement des équipements nautiques. Heureusement, les tableaux de fréquentation ont été projetés en séance et nous les reprenons ici.

L’année 2020 aura été difficile pour nos équipements nautiques, marquée par la crise sanitaire et les fermetures. Fermetures administratives liées à l’évolution de la pandémie et aussi fermeture pour raisons financières décidée par la communauté de communes en fin d’année, faisant peu de cas de la poursuite du service public.

Nos athlètes, les usagers des sections santé et les scolaires ont ainsi été privés de bassin, lorsqu’il était encore possible de nager.  Sans état d’âme, ils ont été invités à se tourner vers des équipements nautiques voisins, gérés en régie…

 Des résultats positifs

Malgré une année 2020 chaotique, le délégataire Récréa conclut son exercice dans le vert, avec un bénéfice de quelque 40 000 €.  Des charges à hauteur de plus de 1,5 Millions d’€, dont 500 000 € de frais de personnel et des prestations extérieures dont l’intérim qui restent élevées.  Un nouvel organigramme est en place, avec un personnel de 23.45 équivalents temps plein (ETP).

Un «auditeur» bien payé

Le rôle de l’Auditeur de Centre Aquatique, qui n’apparaît pas dans l’organigramme de la structure, a attiré notre attention. Affecté en CDI à l’équipement d’Obernai en 2020, le poids de ce poste est loin d’être négligeable dans les frais de personnels, pour une mission d’audit qui n’est pas du tout évoquée dans le rapport d’activité.
Espérons là aussi que cet audit, qui ne nous a pas été présenté, contribuera à redresser nos équipements aquatiques bien malmenés ces dernières années.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

A lire également

Police municipale

Plusieurs départs sont intervenus ou vont intervenir au sein de notre police municipale. Au regard du tableau des effectifs qui

Lire la suite

Laisser un commentaire