Précédent
Suivant

 

Voici nos contributions au débat d’orientation budgétaire.
Nos propositions ont été formulées en  réponse au courrier du 3 décembre du Maire d’Obernai.

Les orientations données par le groupe majoritaire portant sur un programme d’investissement conséquent, nous avons souhaité apporter notre contribution au débat, en privilégiant des projets peu coûteux, tournés vers la qualité de vie de nos habitants et de la solidarité de notre communauté.

  

 Nous avons retenu les thématiques suivantes :

Une ville durable

. Reverdissement des cours d’écoles

Nous proposons de lutter contre les îlots de chaleur et de reverdir de manière prioritaire les cours d’école des écoles Camile Claudel, Pablo Picasso et Freppel.

. Création d’espaces verts au centre des cours avec des plantations (fleurs, arbustes et arbres à grand déploiement ou feuillage abondant avec un tronc dégagé de branches basses) évoluant au fil des saisons.
 . Aménagement d’espace naturels esthétiques qui seront appréciés et donc respectés : les enfants en seront fiers. Le long des bâtiments, plantation d’une rangée d’arbres et arbustes qui permettra d’ombrager les classes. Ces aménagements seront à compléter avec l’installation de maisons à insectes et de panneaux didactiques pour sensibiliser les enfants.
. Intégrer le programme dans une dynamique de « projet école » porté par la municipalité, les enseignants, les écoles, les services de la ville.

Budget : 30 K€ par cour d’école

 . Plan de plantation pluriannuel

Nous proposons de lutter contre la minéralisation des espaces publics et de planter 100 arbres dès 2021.

Concernant les espaces publics, après un diagnostic par quartier et l’identification des espaces à (re)planter, adoption d’un plan de plantations mettant en œuvre les mêmes principes d’aménagement que dans les écoles, avec installation de maisons à insectes et de panneaux de sensibilisation.

Concernant les espaces privés, en associant les habitants, nous proposons que les plantations d’arbres et de haies arbustives présentant un intérêt pour développer la biodiversité en ville soient encouragées et subventionnées.

Dès 2021 :

 . Plantations d’une rangée d’arbres et de haies arbustives à l’entrée de ville rue du Maréchal Juin, côté Sud, au droit du lotissement Europe Sud
. Création d’aménagements paysagers durables rue de Sélestat
. Adoption d’une convention pour l’amélioration du cadre de vie avec participation financière à la plantation d’arbres et d’arbustes pour les particuliers et copropriétés

Budget : entre 30 k€ et 40 k€

 . Développement de la biodiversité en ville 

Par quelques actions emblématiques, nous proposons de développer la biodiversité en ville dès 2021.

. Réaménagement en régie du plan d’eau du Parc de Hell, avec création d’un biotope
. Labellisation de l’ensemble des parcs et jardins publics en refuges LPO
. Signature d’une convention avec EDF en vue de la végétalisation des poteaux électriques

Budget : 20 k€

 . Propreté de la voie publique

Nous proposons la mise en place d’abris bacs qualitatifs pour les zones du centre-ville à où des bacs ordures ménagères sont présents et visibles sur le domaine public toute l’année.

Budget par aménagement : entre 2 k€ à 3 k€

. Plan Vélo

Le plan Vélo a été approuvé récemment et un premier volet d’investissement est budgété en 2021.

Par courrier du 9 novembre dernier, demeuré sans réponse de votre part, nous avions fait part d’un de propositions dont certaines méritent d’être évoquées dans le cadre de la discussion budgétaire.

. Plan correctif des zones à 30 et des aménagements existants
. Mise place des « zones de rencontre » dans l’hyper-centre
. Création d’un réseau cyclable étendu, à l’aide de moyens simples, plots ou marquages

Budget : 80 K€

. Mobilités douces

La régularisation de l’emprise foncière du sentier prévu il y a plus de 10 ans au droit de la copropriété Le Domaine des Arts a été voté il y a peu. Ce nouveau cheminement piéton reliera la rue de la Moyenne Corniche à la route de Boersch.

Nous proposons de réaliser cet aménagement renforçant les circulations douces dans notre ville.

Budget : 30 K€

 

Un patrimoine bien entretenu

. Mise en valeur du patrimoine remarquable

Afin de prévenir l’arrivée de travaux lourds et coûteux, nous proposons de dédier une ligne budgétaire aux travaux d’entretien et de mise en valeur de notre patrimoine culturel et de définir une programmation pluriannuelle de travaux.

Pour 2021 :
. 1ère tranche de travaux de rejointoiement des murs de soutènement des douves
. Réfection des vitraux de la chapelle du mont des oliviers (Oehlberg)
. Entretien des écoulements d’eau pluviale des édifices remarquables

Budget : 80 K€

. Entretien préventif des voiries

La réfection totale de nos voiries est liée à la programmation de travaux arrêtée par la Communauté de communes du Pays de sainte Odile en matière de réfection des réseaux souterrains d’eau et d’assainissement.
A court terme de nombreuses voiries vieillissantes ne seront ainsi pas restructurées. 

Afin de prolonger la durée de vie des couches de roulement de ces voiries, nous proposons de mettre en place une programmation pluriannuelle et d’augmenter le budget d’entretien par gravillonnage des voies dont la réfection n’est pas prévue à court terme.

. Avenue du Tertre
. Rue de la haute Corniche
. Voiries du lotissement Europe Sud

Budget : 150 k€


Une ville solidaire

. Création d’un espace d’agrément au NH-OS

Le Nouvel Hôpital d’Obernai (NH-OS) a ouvert ses portes le 20 mai 2019.

Le budget d’investissement a été de l’ordre de 25 millions d’euros.Il comporte 30 lits de médecine à orientation gériatrique, ainsi que 30 lits en Soins de Suite et de Réadaptation (SSR).

Il intègre également l’EHPAD SAINT VINCENT qui accueille 32 résidents.

Force est de constater que cette structure qui dispose d’un grand parking et d’espaces engazonnés, ne permet pas aux résidents et à leurs familles de sortir de l’établissement et se retrouver dans un espace vert aménagé avec des bancs et des arbres.

C’est la triste réalité : si on souhaite sortir nos aînés de leurs quatre murs, on se retrouve sur le bitume. L’hôpital ne doit pas être un lieu fermé.

A noter que l’établissement dispose d’une vaste terrasse extérieure au RDC qui n’est pas aménagée. Un espace vert dans le prolongement de cette terrasse contribuerait à améliorer le bien-être des patients.

Pour réparer cet oubli et améliorer la qualité de vie de nos résidents en EHPAD ainsi que des personnes hospitalisées, nous proposons que la ville d’Obernai prenne l’initiative de créer un espace vert aménagé.

Outre la direction du NH-SO et des services techniques, il serait opportun que la ville y associe, dès la conception du projet, l’Association des Amis des Berges de l’Ehn et du pavillon Saint Vincent, le personnel de l’hôpital ainsi que des usagers.

Une opération de mécénat pourrait également être lancée à cette occasion.

Budget : 25 k€

. Soutien au commerce local

Pour marquer un geste de soutien à nos commerces de proximité mis à mal par la crise sanitaire, comme plusieurs autres communes l’ont fait près de chez nous, pour exemple les initiatives prises à IIlkirch ou à Molsheim, nous proposons de réaliser une opération sous forme de bons d’achat aidés.

En plus des campagnes de communication déjà soutenues par la collectivité, nous proposons d’encourager la création d’une manifestation en partenariat avec l’association APERO, autour du « Consommer local ». Cette opération pourrait prendre la forme d’une semaine promotionnelle autour des savoir-faire locaux, avec l’objectif de valoriser auprès de tous les publics les produits, les producteurs locaux et leur savoir-faire.

Budget :  120 k€ 

 . Soutien aux plus démunis

Selon les données publiées par l’INSEE (dossier complet du 9-12-2020), notre ville compte quelque
5 400 ménages dont près de 1 300 familles monoparentales. Le taux de pauvreté par ménage se chiffre à 11 % en janvier 2020 ; le taux de chômage de la population se montait à 11.8 % en 2017.

La crise sanitaire a particulièrement touché les personnes démunies qui sont aujourd’hui confrontées à des difficultés. 

Afin de disposer d’une marge de manœuvre pour des actions solidaires, nous proposons de revoir à la hausse l’enveloppe financière de la subvention du Centre Communal d’Action Sociale.

Budget : 20 k€

 . Soutien aux associations

Sensibles aux conséquences de la crise sanitaire qui a touché nombre de nos associations dont les activités ont été ralenties voire stoppées, nous proposons de prévoir une dotation supplémentaire pour être en mesure de venir en aide à celles qui connaîtraient des problèmes financiers menaçant leur pérennité.

Budget :  20 k€

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

A lire également

Laisser un commentaire