Imaginons Obernai ne siégera pas au Syndicat forestier d’Obernai-Bernardswiller. Outre le maire d’’Obernai, membre de droit, quatre sièges étaient à pourvoir dans cette instance. La candidature de Jean-Louis Reibel, que nous avons présentée le 8 juin, n’a pas été retenue par le groupe majoritaire qui sera donc le seul représenté au sein de cette instance.
Très sensible aux questions environnementales, notre groupe aurait souhaité être associé à la mise en œuvre d’une gestion durable de notre forêt, dont l’état sanitaire est aujourd’hui préoccupant, menacée par le réchauffement climatique et victime du déséquilibre forêt-gibier.

Cette situation peut pourtant être améliorée, des solutions locales existent !

C’est ce que nous entendions défendre au sein de cette instance, à l’instar du travail effectué par notre voisine, la commune de Bischoffsheim, citée en référence pour sa gestion exemplaire des enjeux forestiers.
Nous ne resterons pas silencieux sur ces enjeux et ne manquerons pas de revenir sur le sujet à l’avenir.
Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter notre article consacré au syndicat forestier dans la rubrique Focus.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

A lire également