Le 15 février Imaginons  Obernai  s’est abstenu pour le vote du budget 2021, dénonçant une gouvernance faisant peu de cas de la minorité.

Pris à partie  en séance, Imaginons Obernai a fait l’objet d’attaques sur sa position sur le règlement intérieur et sa participation en commissions.
L’usage des questions orales par notre groupe, des questions d’intérêt général envoyées par écrit avant le conseil municipal, comme le prévoit d’ailleurs le règlement intérieur, surprend la majorité ! 
C’est tout simplement l’expression de la pluralité et de la démocratie locale. La minorité, s’il fallait le démontrer, travaille elle aussi.

Retrouvez nos interventions en replay :

  • Roger Ohresser et Catherine Edel-laurent : (01:04/23) et (01:10:17)
    Subventions aux associations et transparence des règles d’attribution

  • Elisabeth Couvreux : (01:59:58)
    Budget 2021 et politique seniors
  • Catherine Edel-Laurent : 
    Budget 2021 (01:55:25)
    Amendement du règlement intérieur (02:26:30) et (02:33:30)
    Questions orales : (02:39:13)
    Réaménagement du parking de la place des fines herbes
    Fragilité juridique de la commission syndicale du Syndicat Forestier Obernai-Bernardswiller
 
 
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

A lire également

Ordre du jour du conseil municipal du 19 avril 2021

Retrouvez l’ordre du jour de la prochaine séance du conseil municipal qui se tiendra le lundi 19 avril à 20 heures à la salle des fêtes. Le conseil municipal sera notamment amené à se prononcer sur le projet de barriérage la place des fines herbes, que nous vous avons dévoilé. La séance sera retransmise en direct de manière électronique.

Read More »

Parking des fines herbes : barrières et affichage dynamique ?

Le conseil municipal se prononcera fin avril sur un projet de barriérage du parking de la place des fines herbes dont la mise en route est prévue en novembre 2021 : . 84 places de stationnement sont concernées par ce nouvel aménagement, . pour un investissement de près de 190 000 € HT et des frais de fonctionnement annuels de 29 000 € HT, les automobilistes seront informés en temps réel du nombre de places de stationnement disponibles, . caméras, barrières et plots assureront une « gestion dynamique » et permettront d’automatiser la collecte des recettes du stationnement payant, . le transit par

Read More »

Laisser un commentaire